Pendant le weekend

1790 Jeudi 6 Mai 2021

 

 

 

(pluie en continue ou quoi ?) (on regarde passer la décrue, grâce aux vax ? grâce aux max ? aux gestes barrière, à la distance en la présence, la communication, l’arrogance ?) momox s’est planté et m’a envoyé un livre de Jules Roy en place d’un autre de Gabrielle Roy (j’y perds complètement) – il y a sur la page de garde un « 10,00 » au crayon de papier, j’ai failli le foutre à la poubelle – la bio de gaston Sébastien Bottin gallimard par son hagiographe (dotée d’un index) (je ne sais pas bien ce qui m’a pris, sans doute la mention de Jacques Schiffrin quelque part – les affaires le sont et le restent : tel est le monde tant qu’on le laissera dans son état) (à ce propos la levée des brevets sur les vax par les US montre quelque chose de réjouissant – ah oui, wtf sanofi ? (je ne suis pas certain que le cintré bleu jésuite n’y émarge pas, tu vois – en même temps il a renoncé à sa retraite il faut aussi qu’il vive merde ! je veux dire : après vingt-vingt-deux, bien sûr), et donc quelque chose à ce sujet ?) il pleut encore – ici quatre nuances de rouge

(centrée : celle du bitter du rédacteur lors de l’apéritif du soir) – j’ai fermé le poste en entendant les mots immondes(c) du traître et chauve de l’éduk-nat (des images des lycées en lutte, pas mal, un peu dans tous les coins de l’hexagone) (l’avenir est à la jeunesse, il lui appartient elle en fera ce qu’elle en voudra – avec mon soutien si je peux) j’ai continué mon recensement des entretiens de l’Adler pour son travail sur Margot (une phrase à celui mien qui ne veut décidément pas avancer) et presque terminé le « Inyenzi ou les Cafards » de Scholastique Mukasonga (quelques courses chez A. dont le petit N. va bientôt arriver – des noix de cajou wasabi à 30e le kilo quand même – 55 grammes) la cuisine, oui : un plat de pommes de terre aux anchois

sans lumière comment veux-tu qu’on fasse ? là, le soleil timide de sept heures et demie donne dans la cuisine (c’est la phase transitoire où on sort le truc du four à mi-cuisson pour y ajouter le reste de crème fraîche) (une salade verte et l’affaire est faite) – non, mais il pleut (plus quelques images de Montréal-la-Cluse pour un billet à venir, et quelques autres de la rue Rapho (dite) (alors qu’elle ne se nomme que Rampal) dans le même but)

et puis des jonquilles (sans images) chez l’Employée – j’en avais mais je ne les ai pas retrouvées – alors des tulipes (entre autres) qu’on offre au soudeur de Gif-sur-Yvette

Share

3 Comments

    il ne les guette pas le soudeur de Gif…
    pour le reste j’admire votre travail

  • Belle photo que celle des nuances de rouge (tant que les vignerons ne manifesteront pas contre la politique agricole Denormandie…)

    Le lycéen percuté volontairement par un flic à moto, bravo à Blanquer et Darmanin, le dernier ne s’est sûrement pas « rendu sur place » comme il l’a fait à Avignon hier soir pour « le soldat de la République » : nous sommes « en guerre » ! 🙂

  • brigitte celerier: merci à vous
    @Dominique Hasselmann : à Marseille, à Avignon, quelque chose brûle à ce qu’il semble

Laisser un commentaire