Pendant le weekend

1832 Jeudi 17 juin 2021

 

 

 

non mais pas exemple sur cette image-là,ce que j’aime bien ce sont les personnages

la femme assise les coudes aux genoux – les bleus du train du bus des fringues du reste – enfin ça va bien ? trouvé ça, assez vilain mais tant pisje le pose

en spéciale dédicace aux auteurs de la loi insécurité globale – moi j’aime les photos – non mais à quatre ça a pété ce matin – un coup de vent qui a emporté le cities (le premier à fleurir) – il y avait fleurs hier

la fleuriste était tatouée (maxée, certes) aimable comme une porte de prison (ça c’est Paris, les clients ? RAF* il y en aura toujours) (fuck off) c’est égal – courses lessive ménage cuisine comme il se doit (du travail (30 ans de maison) pas le moindre traître mot, quatre messages seulement il faut dire – ils sont très forts (elle aussi, je reconnais) – dépassé sur l’avenue par le suédois

vladje conserve son pas de jeune sénateur (si seulement…) – maxé mais démaxé par le jeune juif plus ou moins orthodoxe

possible qu’il m’ait calculé – j’allais acheter de l’ouzo chez l’épicier libanais (ou égyptien, je ne sais plus) (mais j’ai reculé devant l’obstacle financier) – parlé au téléphone avec l’ami photographe (c’est en bonne voie) – comme c’était fleurs ça a été couronné de succès

joli hein ? c’est pour Clém, ce dimanche

 

* spéciale explicitation : RAF n’est pas la Royal Air Force, non, mais le « rien à foutre » de service partout dans Babylone – c’est comme ça (3C)

Share

3 Comments

    joli oui…et les fleurs de la pas aimable aussi

  • RAF : je croyais qu’il s’agissait de Raf Vallone…

    « Clem » (Autain pour moi) est bien la seule à mettre le mot « culture » dans son tract électoral. Cela fait toute la différence ! 🙂

  • @Dominique Hasselmann : on l’a beaucoup aimé, ce garçon (Raf), dans le retour à Marseille de René Allio (magnifique)
    @brigitte celerier : pas aimable et tatouée…

Laisser un commentaire