Pendant le weekend

1831 Mercredi 16 Juin 2021

 

 

 

café TEC

au Carillon (image (c) Chasse-Clou) (qu’on remercie)

on admire peut-être les 5 ou 6 caméras (relents écœurants et niçois – surveiller punir) tellement inutiles – tandis qu’ailleurs déjeunait l’ami photographe (qui va bien) tandis que l’ex-opérateur sanaryote chimiose et radiose (brrr) – il ne faut pas tomber dans la déprime – un appel téléphonique plus quelques textos plus un acte réussi (annuler l’annonce) – va falloir tout recommencer – parfois le truc étreint et ne lâche pas – pas écrit mais pas mal lu (l’Empreinte de Michel Valensi que j’ai trouvée à la Petite Égypte (bonne adresse, cette librairie – métro Sentier) beaucoup marché encore coupe de cheveux à 10) – métro aussi : le vieillard ne dort pas, il pense

surtout pour le fez – et les sandales – je pose ma veste sur mon bras gauche, un type passe et me taxe l’enveloppe qui contient la télécommande du garage, un autre le chope récupère l’enveloppe « c’est à vous on vous l’a volé » fait le type qui me la rend : je n’ai rien compris, pas vu le voleur, et presque pas le type (merci au fait …!) qui me l’a rendue (mon ange veille sur moi)

(je venais à pieds du 104 où on préparait le festival de films courts qui va être donné à partir d’aujourd’hui (on ira), j’avais semé ma télécommande (comme il m’arrive de semer mes papiers) dans une des salles (la 3) – Hospitalité) – lu Sureau (c’est un académicien, c’est pour ça sept cents pages…) qui descend la Seine (c’est une espèce de gimmick mais on y apprend que Robert Louis Stevenson était appelé par les Samoas « celui qui écrit (ou raconte) des histoires » (Tulisata) et que longtemps sa maison avait été habitée par un chef de tribu, lequel s’en allait tous les soirs car l’auteur de « l’Île au Trésor » et de « l’étrange cas du docteur Jekyll et mister Hyde » (entre autres)

(ah Spencer…!) y revenait sans aucun doute) – j’ai trouvé qu’au ciel les wtf aéronefs reprenaient du service (je suis complètement dégoûté) (je voudrais partir – pas en avion, certes – j’en ai ma claque)

 

Share

6 Comments

    bravo à l’ange ! (et bravo en passant pour l’eau : non seulement le premier mais un des rares textes qui respectait la limite de mots…faut dire que ce n’est pas simple, ai essayé en avais 125 ai dû cisailler pour arriver à 108)

  • @brigitte celerier : merci à vous (vous devriez publier votre »eau » sur le site)

  • pour plusieurs raisons je ne peux ni ne veux m’inscrire… ça aura été un moment isolé

  • chacun est libre – vous ferez ce que vous voulez (comme d’hab :°)))

  • Ton « post » d’hier m’avait échappé… je ne sais pas si « Le Chasse-clou » dit encore quelque chose à quelqu’un… Sic transit (comme dirait le ministre des Transports) !

    Belle dernière photo ! 🙂

  • @Dominique Hasselmann : aucune importance on s’en souvient quand même – merci à lui/toi

Laisser un commentaire