Pendant le weekend

1923 Jeudi 16 Septembre 2021

 

 

 

on devait être dans les quarante j’imagine

pour soutenir la lutte contre la destruction (déjà fort entamée) des jardins d’Aubervilliers

on manifestera probablement samedi sur place (métro Fort d’Aubervilliers) c’est devant la mairie d’Aubervilliers, le rendez-vous samedi à 10h30

le verdict du tribunal administratif tombera sans doute vendredi ou lundi – (dessin de l’audience)

deuil d’arbres et de jardins, tout ça pour construire un solarium : on cauchemarde ? non, ce sont les jeux olympiques et la classe du béton/ciment de Pécresse/Hidalgo et consorts – il faut donc se battre encore comme d’habitude (il y avait sur la rue François Miron deux cars de police, une voiture garée devant la librairie du coin – et il a continué de pleuvoir…)

les arbres sont morts
réunion dans l’après-midi de l’atelier (antenne Tiers-Livre Paris : dream-team ici

où on reconnait : un demi Xavier G; une Emmanuelle C. (coordinatrice du zoom voix de lundi prochain); votre serviteur poing levé (toujours) ; Juliette D. (entre Savoie et plages du nord); Caro D. (dubitative) et Thibaut H. (au selfie) (on y apprit les prénoms des enfants de l’opérateur) (deux cafés deux thés Earlgrey si j’ai compris, deux bières)) – au milieu, des chouquettes à la crème que s’était (nous dit-elle) procurées la coordinatrice dans cette officine

laquelle officine a changé il y a quelques années de devanture

elle-même reprise de la précédente (où s’illustre donc aussi le fait que les vendeurs de pain savent s’amuser – aussi) (une pensée vers le notulographe)

(il se peut d’ailleurs que le couple de boulangers réponde à ce patronyme car rien, en ce monde, n’est dû au hasard) – on a parlé du journal de Bergounioux (chez Verdier) mais pas de ses pulls (j’ai relevé cependant son art de la jonquille) – nous nous sommes quittés bons amis : à nous revoir donc.

Share

3 Comments

    La boulange rit… 🙂

  • de tout coeur avec la lutte pour les jardins ouvriers, pour eux et parce que c’est tellement symbolique de tout ce qui me révulse
    quant à l’atelier : vous êtes beaux !

  • @brigitte celerier : merci pour votre appréciation – une rencontre agréable, en effet – pour les jardins, ça risque d’être extrêmement coton : les forces adverses sont trop importantes, je le crains… mais demain, vers 10h30 à la mairie d’Aubervilliers…

Laisser un commentaire