Pendant le weekend

2097 Vendredi 23 Septembre 2022

 

 

 

je suis parti sans mon téléphone c’est pour ça – c’est probablement la fatigue qui cause ces oublis – inutile de se fatiguer pourtant, mais c’est toujours un peu pareil, ce n’est pas par l’utilité qu’on parviendra à quelque chose – une panne certainement, j’ai tout oublié (l’enveloppe avec le chèque de charges aussi) – la fatigue et l’oubli – une crise d’apoplexie, d’épilepsie, un accident vasculaire cérébrale : n’importe quoi peut (m’)arriver et c’en sera juste fini – arrivé là quand même passage courses pain – Belleville sans image – l’arbre de la rue de l’Équerre

du mal à dire ce que je pense cependant – les images : à cause de l’atelier, la pratique photographique s’interroge (ici un texte au sujet) : pourquoi ceci

et pas cela ?

dans l’officine, une femme opère masquée (« les vacances en Turquie, oui, mais il (RTE) est complètement fou… »  – je dois avoir l’image quelque part (posée aussi en atelier il me semble) : il faut faire quelque chose de soi, de l’écriture ? ou des images (il y a un sens aux images)

qui n’a pas non plus une importance capitale – slatam mechouia (salade grillée) avec les poivrons du balcon et les tomates de l’amap

plus de l’ail et de l’huile d’olive – très réussie

ma mère la faisait ainsi que la sienne – ça fait un repas – pas de sieste, le soir à la librairie de la rue de Meaux « Buveurs d’encre » madame Savelli signait son livre (Musée Marilyn chez inculte) et en lisait un extrait (il y avait là pas mal de monde dont Caro D. et André R.) – on parlait, on a bu on est reparti – ici une image de la « surprise » (le classeur de ses images de la star) (à droite, avec le Widmark – à gauche dans Quand la ville dort je crois bien (avec Louis Calhern, il semble)

séance de signature (image à venir si…)

la vlà…

 

 

 

 

Share

4 Comments

    merci de m’avoir fait lire le texte de Jérôme Cé
    dans le livre d’Anne Savelli finalement en plus de l’écriture et du dispositif souple, j’ai surtout envie de chercher ce que peux trouver sur chacun des photographes en plus de ce qu’elle en dit (mais ne le fais pas)

  • @brigitte celerier : oui il y a des pistes à suivre – moi non plus je ne le fais pas… Bonne suite (et merci de passer)

  • Tu avais la frite, on dirait pourtant… 🙂

  • @Dominique Hasselmann : parfaitement oui (j’adore ça, mais mes artères moins, et mon cardiologue moins encore) (j’avais aussi l’ail la tomate et le poivron, si tu veux voir…) :°)) (merci à toi)

Laisser un commentaire