Pendant le weekend

1829 Lundi 14 Juin 2021

 

 

 

(les bruits qui puent avant les élections, les journalistes complaisants, les mêmes toujours les mêmes) (ça ne fait rien) (j’ai fermé le poste, la même rengaine, les mêmes peurs, les mêmes abjections : radio paris ment) samedi il faisait beau (hier c’était soleil de plomb)

une façon de se réunir

sans doute pour de mauvaises raisons (notamment celle de faire voir aux immondes qu’ils sont la cause de ces rassemblements)

mais on se retrouve – tiens tu es là salut – on a marché, tu y étais mais je ne t’ai pas vu.e, il faisait beau, un peu de musique, remonter le faubourg –

ça ne peut pas faire de mal – en ville, croisé cette femme au palmier

lu les articles qui composent le « tumulte de Paris » (Éric Hazan, la Fabrique) (petit livre sympathique (mieux : lire du même « l’invention de Paris, il n’y a pas de pas perdus »), une somme sur des « propositions » – un état (des lieux) de l’âme de l’auteur (il est de 36, parigot tête de veau parisien tête de chien – on vit à l’est – les folies on annexé les cinquante mètres de trottoirs alentour Belleville et Desnoyez : rattraper le temps perdu ? – les terrasses sont combles (mojito 5.5, spritz apérol (cette horreur) 7 en heures joyeuses : qui peut s’offrir ça ?)

au cinéma Hospitalité (Kôji Fukuda, 2010) (au 104) réjouissant (on pense à Parasite (Bong Joon Ho, 2019) si inutilement gore) même s’il s’agit d’un cinéma à décor unique (une pièce de théâtre peut-être)

Share

7 Comments

    oui m’agace toujours un peu (enfin je me borne à en sourire avec un peu d’agacement) parce que les terrasses (et aussi dans l’est) ce n’est pas pour Parigot tête de… du moins ceux qui restent (bon moi me suis arrachée) nous c’était café ou petit blanc au comptoir le matin (pour moi café et résister au discours autour du comptoir qui était généralement très très droitier)

  • et pardon imploré pour les fautes d’orthographe (il n’y a que quand je lis ls apprenants que je n’en fais pas 🙂

  • @brigitte celerier : petit blanc le matin… (blanc-cass à midi…) et c’est vrai aussi que, parfois,les discours… (le vin y aide, parfois, aussi) Merci devos commentaires

  • je corrige, t’inquiète… :°))

  • République : je pense à elle qui en a vu tant, de manifs, jour ou nuit debouts, et l’épanchement (comme pour montrer ce qu’est un arrosage d’insecticides, Madame Pompili a le nez bouché, elle se « rend sur place » en Corse alors que la marée noire s’en est déjà allée) des gaz lacrymogènes – la litote à faire pleurer !

    Étonnant que la mairie de Paris, dans ses projets toujours audacieux, n’ait pas encore fait entourer ce lieu de rassemblement de grandes plaques de verre, comme il en a été mis autour de la tour Eiffel : manifs ou attentats, quelle est la marge ?

    En plus, cela préserverait ce lieu symbolique des skates et des squatteurs ou des tentes Quechua de migrants en recherche d’hébergements : décidément, Hidalgo est bien mal conseillée (il est vrai qu’elle était présente à la manif des flics contre la Justice, plus rien ne saurait donc nous étonner)… 🙂

  • @Dominique Hasselmann : la présence à cette manifestation immonde(c) comme celle de la plupart (sauf Mélenchon le fariné) (si tu veux savoir je vote Clèm dimanche) des leaders politiques montre la vraie nature de ce monde-là

  • et merci du commentaire

Laisser un commentaire