Pendant le weekend

1944 Mercredi 6 Octobre 2021

 

 

 

 

trop de pluie peu nuire à la promenade (j’attends un peu encore,et je joins le boulot, car pour Rome elle-même, ça ne se fit pas en quelques jours) (réveil en pensant au manque par rapport au travail d’équipe – mais évidemment puisque je serai suis seul à y travailler) pas d’image sinon

une splendeur signée Camille Pissaro (il y avait eu cette exposition à Barcelone je me souviens) (la chance) j’ai relu un peu pour confronter à mes réponses ici

une erreur de lieu, peut-être – je fais attention où je marche aussi (en règle générale je fais attention dans la rue,un jour sortant de la rue,je suis abordé par un type qui s’approche un peu trop, mon attention attirée par une de ses jambes contre la mienne je m’éloigne assez vite pourtant, il s’en va en riant (presque en courant) dans la poche arrière de mon jean, il n’y avait plus les quelques billets qui devaient s’y trouver…) (belleville quand tu nous tiens) une autre image (Norman Rockwell)

« Charwomen in theater » (1946) (femmes de ménage au théâtre) (j’attends aussi le livre recommandé par HB « manuel à l’usage des femmes de ménage » (Lucia Berlin) – ménages et courses quand même au marché – une photo en maison[s]témoin

en face Un condé (Yves Boisset, 1970) (un peu trop sadique à mon goût) Michel Bouquet tellement formidablement parfait (je vois là qu’il a joué dans un « Villa Caprice » que je vais me procurer) (il est de 26 comme ma mère)

Share

4 Comments

    oui la pluie nuit…
    (et j’aime le tableau de Norman Rockwell)
    je file vers la maison témoin

  • Revu aussi « Un Condé », Michel Bouquet et « la gueule » de Michel Constantin, un vrai plaisir, un cinéaste efficace (on repense à « L’Affaire Ben Barka »…) qui fait encore des films politiques en France ? 🙂

  • @brigitte celerier: magnifique ce tableau (merci à vous)

  • @Dominique Hasselmann : oui, enfin assez bof la réalisation – et pour ta question : Amalric, peut-être ? :°)) (Guédiguian)

Laisser un commentaire