Pendant le weekend

2197 Mardi 14 Juin 2022

 

 

 

écrire et lire continûment – courir à la mairie des Lilas au personnel charmant pour prendre un papier (une banderole couvre une partie du bâtiment en faveur de la maternité (formidable) – sise rue du Coq Français – menacée d’être fermée – pétition etc) – plus le temps passe, plus l’hôpital meurt et le petit cintré bleu et jésuite s’en frotte les mains (la pourriture qui s’exhale des comptes rendus lors du premier tour des législatives a quelque chose d’ontologique à ce pouvoir) – une image

bashung chantait – le nino reste en rideau – un des textes d’atelier repère les toponymes de l’artiste – travailler à la table, la ville en question serait-ce bien Carthage ou bien ? difficilement avec les consignes –

 

au cinéma El buen patròn (inutile de traduire tu comprends bien, ça fait marque de fabrique) (le bon patron) (Fernando Léon de Aranoa, 2022) (Javier Bardem en fait pas mal (il est aussi de tous les plans) (pratiquement) – on ne va pas dire des caisses, mais enfin pratiquement oui) (farce grinçante, assez urticante mais il me semble de la même eau que la palme d’or de cette année – quelque chose qui n’avance à rien) (par exemple le fait qu’il soit patron d’une usine de balances (le mur des prix obtenus par l’entreprise rythme régulièrement la narration) redonde et grossit un trait déjà très gras et épais – s’il s’agissait d’une qualité, l’utilité du truc serait à discuter) (à décharge sans doute le fait qu’il s’agissait (sans qu’on s’en avisât) d’une projection en avant-première organisée par le distributeur – l’exploitant du cinéma (le cinéma des cinéastes pour ne pas nommer l’officine) trouvant seyant de porter une casquette de la marque dans sa présentation : il se félicitait que la salle soit pleine (les deux tiers, sinon les trois quarts sinon plus du public était invité…) – cette ambiance-là (avec des jeunes femmes en jupes courtes (et casquette de la marque évidemment) qui prennent des photos pour les « poster » immédiatement ») a quelque chose d’indigeste ou de puant mais de tellement contemporain)

Share

2 Comments

    quelque chose d’indigeste ou de puant mais de tellement contemporain) … fatigue et sentiment d’être étrange
    au demeurant admiration pour votre activité… me limite peut être à l’excès et reste en marge de l’atelier qui semble passablement passionnant… mais ne veux pas être tentée (trop tard d’ailleurs)

  • @brigitte celerier : trop tard,non -jamais – on peut se joindre quand on veut, pour une fois ou plus peu importe – bon courage pour la chaleur… (et merci à vous)

Laisser un commentaire