Pendant le weekend

2216 Jeudi 19 Janvier 2023

 

 

 

on irait bien défiler – sauf s’il pleut – sauf si non – on verra – on s’en fout on les emmerde on se casse (je me souviens de la despentes) – j’ai vu ce qu’un organe de presse nomme « palmarès » en recensant les meilleures ventes de livres, j’en connais trois auteurs sur cinq, et n’ai pas lu d’ouvrages d’iceux-ci (ni d’icelles d’ailleurs) ce qui veut sans doute dire que je ne suis pas de mon temps (plutôt tant mieux, vu ses mœurs) dans le ciel il y avait le cormoran

ils sont toujours là

(moche l’image)

il y avait là la cantine de rue

dedans y œuvraient deux cuisiniers noirs – tu sais comment c’est, cette vie-là, les dominants, les dominés, la couleur des plats, des mets et des peaux –

non, on ne les distingue pas – ce n’est pas trop grave, mais c’est manqué –

je suis allé terminer le tandori de poulet (assez réussi, merci) avec A&G – on a parlé de l’exercice du soir – j’ai marché pour revenir, tranquillement ménage pensant à cette chanson de la dion (djidjidjé lui écrivit paroles et musiques) qui fait « j’ai compris tous les mots/j’ai bien compris merci » – passé en revue les dernières nouvelles – trouvé cette image que j’aime beaucoup

au centre, le Monocle l’un des amants d’Edith Piaf (ce n’est pas une place qu’on lui envierait) – à l’arrière-plan, Jeanne Fusier-Gir que j’adore autant que Thelma Ritter –  Paul Frankeur de l’autre côté – puis descendu à l’Avenue où il y avait réu tiers-livres Paris/IdF (on était de la revue – je pose ça là, c’est égal : c’est sans image, sinon celle qu’inflige les dominants à leurs subordonnés : voir les choses de ce point de vue apporte quelque explication mais ne guérit pas des humiliations) (il n’est pas question, par exemple, de nommer les absents) (dans ces cas-là quelques mots personnels aux-dits subordonnés, sincères et justes, suffisent à soigner ces profondes blessures, nous savons tous nos places respectives, mais ces gens-là ne se donnent pas cette peine, ça leur serait s’abaisser croient-ils, ces malheureux) – j’ai pris un perrier, j’étais un peu nerveux – à peine : j’avais pris sur moi d’aller trouver N. (la professeur(e), adorable) pour lui dire que je n’avais aucun intérêt à passer cet examen

sinon la grâce et l’honneur d’avoir reçu son enseignement (aussi bien, pour corriger ma copie, n’aurait-elle pas à s’embarrasser : en terme galants, ça voulait dire on s’en fout de la note)

ce qu’elle a parfaitement compris – je me suis concentré, ai pris une image

répondu aux (trente) questions (à choix multiples) sérieusement – on a corrigé ensuite, mais je ne me souvenais pas trop de mes réponses (parfois au hasard, un hasard signalé sur la copie par une petite étoile à la question) et back home assez heureux quand même (comme toujours des velléités de m’en aller en courant, mais pourquoi cette lâcheté, toujours, dans mes fantasmes ?)

 

Share

8 Comments

    on va sans doute aller défiler au moins en partie
    et suis pas de mon temps non plus (d’autant que, navrée pour les amis, n’achète plus de livres, en partie because pesettes mais pas seulement : tant à relire)

  • Si c’était un cours de français, on pourrait dire à la prof qu’il serait mieux d’écrire : « les lettres qui conviennent »… (à moins qu’elles ne… « convient », au sens d’inviter, à une certaine mansuétude – si Mansour n’est pas loin ! 🙂

  • (avec une tendre pensée pour Gina)

  • @Lepiq : d’accord oui (merci à toi)

  • @Dominique Hasselmann : la photo est tronquée (mais j’ai oublié la formulation) ce qui t’induit en erreur (la prof a le sens des réalités) – merci (quand même) de passer

  • @brigitte celerier :peut-être ce temps-là n’est-il bon à personne? (en tout cas nous étions nombreux dehors hier…) merci à vous

  • alors ce n’était pas noté ? lien vers les camions bulgares sur les heures creuses aujourd’hui

  • @caroline diaz : le partiel sera noté, si, sûrement (je m’en vanterai t’inquiète) – on attend l’oral… merci pour le lien

Laisser un commentaire